blasonLe Blason des Montmorency - XVIIe - (contre le mur de la Collégiale)

 Cette grande pierre très érodée, provient du château de Dammartin. Elle figure les armes d’Henri 1er de Montmorency (1534-1614) dont la famille possède le comté à partir de 1554.

hospice
 
 
Ancien hospice et chapelle de l’Hôtel-Dieu XIIIe/XVIIe

 Aujourd’hui centre social et culturel Georges Méliès
L’ancienne chapelle du XVe - 1, rue de l’hôtel Dieu :
Baies ogivales, où se trouve actuellement le Musée.
Nous vous encourageons vivement à pousser la porte de ce petit musée qui vous fera découvrir de nombreuses archives.
La route qui menait à Senlis se resserre entre le contrefort de la collégiale Notre-Dame et celui de l’ancien Hôtel-Dieu construit par Bossuet.

puitLe Puits - XVIIe

 Point de mire de cette place triangulaire, est resté pendant des siècles le pivot des courants de circulation entre Paris, Soissons et Meaux ou Senlis dont la place du bourg était le carrefour.

borne
 
 
Borne de lieue - XVIIIe

 Passablement érodée par les intempéries et le burin des révolutionnaires. Symbole de l’ancien régime elle porte une fleur de lys. Le tronçon de l’ancienne route royale n°2, le long de laquelle elle est située, est percé par l’ingénieur Perronet de 1765 à 1770.
Avant ces travaux, le voyageur allant de Paris à Soissons entrait à Dammartin par la porte de Paris, et, par la place du Bourg, longeant la collégiale et en sortait par la porte de Meaux.

La Cave dimière - XIIIe - rue de l’Hôtel Dieu

Située sous la chapelle de l’hospice, elle conserve les voûtes de la crypte.
Cette cave voutée, autrefois cave dimière (redevance en nature ou en argent portant principalement sur les revenus agricoles, instituée au Moyen-âge et destinée à rétribuer l’Église catholique), est la partie la plus ancienne de l’édifice.

statueStatue de Saint-Jacques - XIIIe

 La maison-dieu de Dammartin existait avant 1209. Pour la première fois, en décembre 1371, l’établissement caritatif est dit « Hospital Saint-Jacques ». Cette statue fait partie des innombrables jalons de l’un des chemins de Compostelle.

 

 

 

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris