Alors que de nombreux agents municipaux se sont mobilisés pour préparer nos écoles pour cette rentrée scolaire, le dimanche 29 août dernier, jour de la commémoration de la libération de Dammartin-en-Goële, certains jeunes n’auront trouvé comme seule occupation que de dégrader la devise de la République Française du fronton de l’école du Petit Prince « Liberté, Egalité, Fraternité »
Ce genre d’incivilité n’est pas acceptable et nous espérons que les fautifs se feront connaitre rapidement auprès de la mairie. Dans le cas contraire, ces dégradations volontaires ne resteront pas sans réponse.
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris