Vous êtes ici

Message d'erreur

User warning : The following theme is missing from the file system: basic. For information about how to fix this, see the documentation page. dans _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (ligne 1143 dans /home/dammartiot/www/includes/bootstrap.inc).

L’Eglise Saint-Jean -  1482 - 1906

  

Depuis 1095, cette église dépendait d’un prieuré de chanoines réguliers. Ce dernier est érigé en prieuré-cure l’année où Antoine de Chabannes fait édifier le portail. Le sculpteur a narré la vie de Saint-Jean Baptiste. Trumeau, voussures et tympan ont partiellement perdu leur animation lors de mutilations huguenotes de 1562.
Seul ce portail ainsi qu’une petite portion contigüe au sud-est subsistent de l’ancienne église. 
Le surplus, démoli en 1903, a été reconstruit en briques grâce à Mme Hémar. Achevé en deux ans, l’édifice néo-gothique a été consacré par Mgr Briey, Evêque de Meaux, le 14 juillet 1906, date symbolique à l’époque de la séparation de l’Eglise et de l’Etat.
 

L’Orgue 

Les premières traces d’un orgue à Dammartin nous conduisent à la Collégiale Notre-Dame. Miocque, facteur d’orgues, fût chargé de le construire en 1768 et les travaux vérifiés par le facteur François Clicquot en 1770.
Quant à notre orgue de l’église Saint-Jean Baptiste, on ne retrouve pas son origine, on sait simplement qu’il fut  abandonné à cause du péril de ruine  de l’église Saint-Jean, fermée en 1876.
En 1877, l’orgue de la Collégiale est jugé trop vétuste, on pense à y  transférer celui de l’église Saint-Jean. Cavaillé-Coll, consulté, le juge non réutilisable et il disparaît. C’est un orgue d’occasion « remis à neuf » qui est donc installé en 1878. 
La Collégiale menaçant de ruine à son tour en 1901 et la décision est prise de reconstruire l’église Saint-Jean. L’orgue de la Collégiale y fût transféré en 1905. Cet orgue deviendra silencieux et sera abandonné vers 1955.
C’est en mars 1980 qu’un organiste, conseiller municipal, Jean Vulmière entreprend de redonner vie à cet instrument. Après un concert de soutien le 29 novembre 1980, l’association est déclarée en S/S Préfecture le 18 octobre 1981.
L’instrument passera de 6 jeux 400 tuyaux à 19 jeux 1200 tuyaux, indispensable pour assurer des concerts de qualité. Il sera installé dans le chœur, configuration peu courante en France et bien appréciée en concert. Le 16 octobre 1982, les 400 tuyaux d’origine ont pu reparler en attendant la fin des travaux et l’inauguration de l’instrument le 13 avril 1986. 
 

Le Vitrail, à gauche près du chœur 

rénové avec respect du code couleur (du rose au violet).
Dépose le 4/12/2012- Repose le 11/2/2013.
 

Tableau de la Cène - classé MH : 1908 – XVIe 

Il figurait auparavant dans l’ancienne chapelle Saint-Joseph de l’Eglise Saint-Jean-Baptiste.
 

Chapelle Saint-Jean-Baptiste - XVIIe - église Saint-Jean

L’ancienne chapelle Saint-Joseph de 1676, tapissée de boiseries sculptées, est maintenant dédiée à Saint-Jean Baptiste.